Infos: 2e Edition du Marché du Bien-Etre et de la Santé au Togo (MaBEST) suite à un report aura finalement lieu du 4-8 juillet 2018 à Lomé. +++ +++ Le « Marché du Bien-être et de la Santé du Togo (MaBEST) » est une initiative de SANTE-EDUCATION qui répond aux recommandations internationales en matière de promotion de la santé par une alimentation riche et saine. Il cadre parfaitement avec les Objectifs du Développement Durable (ODD) votés par les Nations Unies en septembre 2015, surtout en ses points 2, 3, et 12 qui stipulent : +++ +++ Objectif 2 : Eradiquer la faim, réaliser la sécurité alimentaire, une nutrition améliorée et promouvoir une agriculture durable +++ Objectif 3 : Assurer la bonne santé et promouvoir le bien-être pour tous et à tous les âges +++ Objectif 12 : Assurer des modes de consommation et de production durables +++ +++ +++ Abonnez-vous à Santé-Education à 16.000 F CFA/an et recevez les journaux chez vous pendant 12 mois +++ +++ Lire SANTE-EDUCATION, Pour vivre en meilleure santé. Pour être mieux dans sa peau. Pour mieux vieillir. Pour vivre plus longtemps. +++ +++ SANTE-EDUCATION 22 39 28 70/ 90 05 09 89

Vous êtes ici : AccueilVertue des plantesArticle(s) de la semaineLa mandarine contre le cholestérol sanguin et certains cancers

La mandarine contre le cholestérol sanguin et certains cancers

La mandarine est un agrume de l’espèce Citrus reticulata. Comme tous les agrumes, elle est une bonne source de vitamine C et d’antioxydants. Son contenu en fibres solubles aide à réduire le cholestérol sanguin. Mais au-delà, elle possèderait d’autres vertus qui font d’elle un fruit efficace dans la prévention du cancer.

Prévention et ralentissement de progression du cancer : plusieurs études ont démontré que la consommation d’agrumes serait reliée à la prévention de certains types de cancers, comme celui de l’œsophage, de l’estomac, du côlon, de la bouche, du pharynx et surtout celui du tube digestif.

Santé osseuse : la bêta-cryptoxanthine, principal caroténoïde contenu dans la mandarine pourrait prévenir la perte osseuse, en plus stimuler la prolifération des cellules osseuses. Ce qui augmente le contenu en calcium et améliore la minéralisation osseuse. Le  lien entre les concentrations sanguines de bêta-cryptoxanthine et de bêta-carotène, et la masse osseuse, n’a été démontré que chez les femmes post ménopausées. Par contre, il a été observé que les femmes ayant des concentrations de caroténoïdes élevées dans le sang présentaient moins d’incidence de fragilité des os.

Lipides sanguins : il a été démontré que la consommation d’agrumes en général aiderait dans la prévention des maladies cardiovasculaires. La consommation de jus d’orange, de pamplemousse, et de mandarine diminue le cholestérol et les triglycérides sanguins, en plus de prévenir le processus menant à l’athérosclérose (responsable des accidents vasculaires cérébraux). Une autre étude menée auprès des femmes a révélé qu’une consommation régulière de mandarines influencerait positivement le bilan lipidique. Chez les enfants atteints d’hypercholestérolémie, 500 ml ou 2 tasses du jus de mandarine par jour parviendrait à réduire l’oxydation des lipides et des protéines du sang et améliorerait le statut antioxydant des enfants.

Inflammation : plusieurs études ont démontré que les flavonoïdes des agrumes avaient des propriétés anti-inflammatoires. Ils inhiberaient la synthèse et l’activité de médiateurs impliqués dans l’inflammation.

Par ailleurs, la limonine et la nomiline, deux composés présents dans les agrumes, inhiberaient la réplication du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et l’activité de la protéase du virus. Enfin, la consommation de lutéine et de zéaxanthine, présents dans les agrumes pourrait diminuer les risques de cataractes graves.

Une étude visant à comparer la valeur nutritive de plusieurs types de fruits citrins a démontré que la mandarine contenait un peu plus de vitamine A et légèrement moins de vitamine C. Comparativement à certaines variétés d’oranges, la mandarine renferme plus de flavonoïdes et de caroténoïdes.

Des précautions à prendre

Ainsi, l’ingestion de médicaments antiacides et d’agrumes comme la mandarine est à éviter puisque ces derniers augmentent l’absorption de l’aluminium contenu dans les médicaments antiacides. Il est recommandé d’espacer de 3 heures la prise d’antiacides et de fruits ou de jus citrins.

Les mandarines devraient être évitées chez les personnes souffrant de reflux gastro-œsophagien, d’œsophagite peptique et d’ hernie hiatale symptomatiques. Ils peuvent causer une irritation de la muqueuse de l’œsophage ou des brûlures épigastriques.

Rechercher

Connexion



JSN Nuru template designed by JoomlaShine.com