Marché du Bien Être et de la Santé du Togo (MaBEST),pour très bientôt à Lomé. +++ +++ Le « Marché du Bien-être et de la Santé du Togo (MaBEST) » est une initiative de SANTE-EDUCATION qui répond aux recommandations internationales en matière de promotion de la santé par une alimentation riche et saine. Il cadre parfaitement avec les Objectifs du Développement Durable (ODD) votés par les Nations Unies en septembre 2015, surtout en ses points 2, 3, et 12 qui stipulent : +++ +++ Objectif 2 : Eradiquer la faim, réaliser la sécurité alimentaire, une nutrition améliorée et promouvoir une agriculture durable +++ Objectif 3 : Assurer la bonne santé et promouvoir le bien-être pour tous et à tous les âges +++ Objectif 12 : Assurer des modes de consommation et de production durables +++ +++ Activités du MaBEST +++ • 1 jour : communications scientifiques, de débats entre acteurs, experts et politiques sur l’enjeu de la malnutrition et les opportunités qui s’offrent comme une solution de lutte. +++ • 2 jours : Animation du marché avec expositions de produits, dégustation, échanges entre producteurs et visiteurs +++ +++ La fièvre à virus de Lassa se manifeste par une fièvre, des maux de tête, des maux de gorge, une toux, des nausées, des vomissements, une diarrhée, des douleurs musculaires, des douleurs thoraciques, des saignements.La fièvre à virus Lassa est guérissable. Plus tôt le malade est amené au centre de santé, plus il a la chance de guérir. Mesures préventives contre la fièvre Lassa : Se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, Ne pas toucher, ni transporter le corps des personnes mortes de fièvre de Lassa ou de causes inconnues, Eviter que les rongeurs pénètrent dans les habitations, Conserver les céréales et plus généralement des denrées alimentaires dans des contenants résistant aux rongeurs, Eliminer les ordures loin des habitations, Maintenir la propreté à l'intérieur des habitations, Eviter la consommation et la manipulation des rongeurs, Eviter tout contact avec le sang et autres liquides biologiques d'un malade, Informer le centre de santé le plus proche devant toute personne présentant les signes de la maladie. « Pour plus d’informations, appeler le numéro vert 111, appel gratuit ». +++ +++ Prévention contre la méningite:la vaccination est le moyen le plus efficace pour prévenir les méningites. Autres mesures préventives: Pour éviter la méningite, il faut,Aller rapidement à l’hôpital si les signes susmentionnés surviennent +++ Eviter les contacts étroits avec les malades; +++ Huiler les narines avec le beurre de karité (yonkoumi) ou avec de l’huile goménolée isponible en pharmacie Limiter les visites aux malades ; +++ Utiliser des cache-nez dans la circulation ; +++ Eviter les attroupements de personnes dans la mesure du possible ; Asperger d’eau la cour avant le balayage; +++ +++ Abonnez-vous à Santé-Education à 16.000 F CFA/an et recevez les journaux chez vous pendant 12 mois +++ +++ Lire SANTE-EDUCATION, Pour vivre en meilleure santé. Pour être mieux dans sa peau. Pour mieux vieillir. Pour vivre plus longtemps. +++ +++ SANTE-EDUCATION 22 39 28 70/ 90 05 09 89

Vous êtes ici : AccueilNos activités

NOS ACTIVITES

Santé-Education

Communication & Marketing Social

Santé et Développement

 

  • Services de Communication

 

 

- Publication de presse

- Conseil en communication

- Rédaction de journal d’entreprise

- Animer un site-web d’information

- Rédaction de dossier de presse

- Rédaction des Termes De Références d’une activité de communication

- Organisation des journées portes ouvertes

- Confection de dépliants, des affiches, etc.

- Mobilisation sociale

- Etude et recherche sociale

  • Organisation des rencontres professionnelles

- Ateliers

- Colloques

- Retraites

- Conférence de presse, conférence débat

- Facilitation des formations des journalistes et communicateurs

- Suivi des messages et spots sur les médias

  • Production audiovisuelle

- Réalisation de spots

- Réalisation de films documentaires

Adresse : Route Pavée de Djidjolé 1er Von à gauche après Maison ADEBAYOR Sheyi en venant du centre ville. Rue 175, 56 face Terrain de foot de Totsi 04 BP : 392 Lomé – TOGO

Tél: 22 39 28 70 Cel : 91 93 25 45/ 90 05 09 89/ 99 47 87 06

 

Infos activités

Redynamiser du partenariat entre le Programme Paludisme et Santé-Education

Dans le but de redynamiser leur collaboration, les équipes cadres du Programme de lutte contre le Paludisme (PNLP) et de Santé-Education se sont rencontrées en une séance de travail le 12 juin 2012 dans la salle de conférence du PNLP. Proposée par Santé-Education, cette réunion a permis aux deux institutions de faire le tour d’horizon de leur partenariat. Il s’agissait concrètement de détester et d’analyser de nouvelles pistes en termes d’activités pour donner un nouvel enclin  aux activités d’IEC/CCC dans la lutte contre le paludisme. Cette rencontre a vu la participation du coordonnateur national du PNLP, Dr. TOSSA Kokou, et du Directeur Général de Santé-Education M. MIGNAKE Basile. Il a été adopté à l’issu de cette assise qu’un plan de collaboration axé sur les acticités et services d’information et d’éducation des populations soit élaboré. A cet effet,   un comité spécial de suivi a été mis sur pieds.

La première rencontre de ce comité est prévue pour le 16 juillet 2012 à Santé-Education.

 

 

Tournage du film documentaire sur  le projet « Associations Villageoises D’Epargne et de Crédit (AVE&C) dans la zone de Plan Togo

Dans ses efforts pour atteindre les plus pauvres des pauvres, Plan Togo a expérimenté un modèle de crédit pour améliorer les conditions socio économiques des ménages et des communautés et pour d’améliorer également par là  la qualité de vie des enfants. Ainsi, il a mis en place d’abord dans l’unité de programme d’Atakpamé et ensuite dans les 2 autres unités de programme de Sotouboua et de Sokodé, un système de services financiers appartenant aux communautés et gérés par elles-mêmes. Ce système Associations Villageoises d’Epargne et de Crédit (AVE&C) offre aux ménages une plus grande possibilité d’acquérir des sommes d’argents utiles leur permettant de faire face aux urgences, de faire des investissements dans des activités productives et de payer des services de santé, les frais d’éducation et d’eau et assainissement. Des Groupements Villageois d’Epargne et de Crédit (GVE&C) ont été créées depuis mars 2007, formées, suivi et accompagnées jusqu’à la fin de leur cycle compris entre 6 et 12 mois. Certains sont déjà dans leur quatrième cycle. A ce jour, 884 GVE&C avec 23 008 personnes dont près de 80% sont des femmes  existent dans 134 villages actuellement couverts par le projet dans les 5 préfectures de la zone de Plan Togo (voir annexe). Les GVE&C mènent des activités d’épargne, de crédit et d’autres actions intéressant les membres. Il y a tellement d’engouement pour le projet que des villages hors de la zone du projet et même hors des préfectures couvertes se sont organisés pour demander l’appui des volontaires locaux pour créer des groupements.

Pour la pérennisation du projet et faciliter son appropriation, des agents locaux appelé volontaires locaux (VL) ont été formés pour créer, former, suivre et accompagner des nouveaux groupements qui naissent dans leurs villages ou hors de leurs villages. Grâce à ces VL, le projet s’étend à d’autres communautés. La facilité de réplicabilité de la`méthodologie fait que les GVE&C se créent facilement.

Cette expérience est en train d’être faite dans tous les pays de la Région Afrique de l’Ouest de Plan (WARO). Elle est singulière mais intéressante, il serait bien de partager l’expérience du Togo avec d’autres organisations partenaires ou non qui opèrent dans le développement dans d’autres Régions du Togo ou ailleurs, avec d’autres pays et même des bailleurs. Plan fait beaucoup d’expériences et appuie pour la réalisation de beaucoup d’activités mais partage peu pour rendre visible son travail et aussi enrichir les autres. Partager cette expérience permettrait aussi une visibilité plus grande de Plan Togo. C’est pour cette raison qu’un film documentaire sera produit et diffusé.

Santé-Education est l’agence retenue pour cette réalisation. L’objectif général est de produire un documentaire pour communiquer l’expérience dans le souci de la partager avec d’autres institutions.

Le tournage est déjà réalisé au mois de juin dans les 5 préfectures couvertes par Plan et dans d’autres localités hors zones Plan. La post production continu pour la transmission du support vidéo de 13 minutes.

 

 

2014

Réalisation d'un film documentaire sur les activités de vaccination, de la santé de la mère et de l'enfant, des organisation de la société civile avec une production de UONGTO

 

 

20014

 

6 Spots sur la sécurité routière réalisés par

 

SANTE-EDUCATION et diffusés sur les chaines TV du Togo

menu casque

 

Rechercher

Connexion



JSN Nuru template designed by JoomlaShine.com