Marché du Bien Être et de la Santé du Togo (MaBEST),pour très bientôt à Lomé. +++ +++ Le « Marché du Bien-être et de la Santé du Togo (MaBEST) » est une initiative de SANTE-EDUCATION qui répond aux recommandations internationales en matière de promotion de la santé par une alimentation riche et saine. Il cadre parfaitement avec les Objectifs du Développement Durable (ODD) votés par les Nations Unies en septembre 2015, surtout en ses points 2, 3, et 12 qui stipulent : +++ +++ Objectif 2 : Eradiquer la faim, réaliser la sécurité alimentaire, une nutrition améliorée et promouvoir une agriculture durable +++ Objectif 3 : Assurer la bonne santé et promouvoir le bien-être pour tous et à tous les âges +++ Objectif 12 : Assurer des modes de consommation et de production durables +++ +++ Activités du MaBEST +++ • 1 jour : communications scientifiques, de débats entre acteurs, experts et politiques sur l’enjeu de la malnutrition et les opportunités qui s’offrent comme une solution de lutte. +++ • 2 jours : Animation du marché avec expositions de produits, dégustation, échanges entre producteurs et visiteurs +++ +++ La fièvre à virus de Lassa se manifeste par une fièvre, des maux de tête, des maux de gorge, une toux, des nausées, des vomissements, une diarrhée, des douleurs musculaires, des douleurs thoraciques, des saignements.La fièvre à virus Lassa est guérissable. Plus tôt le malade est amené au centre de santé, plus il a la chance de guérir. Mesures préventives contre la fièvre Lassa : Se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, Ne pas toucher, ni transporter le corps des personnes mortes de fièvre de Lassa ou de causes inconnues, Eviter que les rongeurs pénètrent dans les habitations, Conserver les céréales et plus généralement des denrées alimentaires dans des contenants résistant aux rongeurs, Eliminer les ordures loin des habitations, Maintenir la propreté à l'intérieur des habitations, Eviter la consommation et la manipulation des rongeurs, Eviter tout contact avec le sang et autres liquides biologiques d'un malade, Informer le centre de santé le plus proche devant toute personne présentant les signes de la maladie. « Pour plus d’informations, appeler le numéro vert 111, appel gratuit ». +++ +++ Prévention contre la méningite:la vaccination est le moyen le plus efficace pour prévenir les méningites. Autres mesures préventives: Pour éviter la méningite, il faut,Aller rapidement à l’hôpital si les signes susmentionnés surviennent +++ Eviter les contacts étroits avec les malades; +++ Huiler les narines avec le beurre de karité (yonkoumi) ou avec de l’huile goménolée isponible en pharmacie Limiter les visites aux malades ; +++ Utiliser des cache-nez dans la circulation ; +++ Eviter les attroupements de personnes dans la mesure du possible ; Asperger d’eau la cour avant le balayage; +++ +++ Abonnez-vous à Santé-Education à 16.000 F CFA/an et recevez les journaux chez vous pendant 12 mois +++ +++ Lire SANTE-EDUCATION, Pour vivre en meilleure santé. Pour être mieux dans sa peau. Pour mieux vieillir. Pour vivre plus longtemps. +++ +++ SANTE-EDUCATION 22 39 28 70/ 90 05 09 89

Vous êtes ici : AccueilSexualitéArticle(s) de la semainePour votre santé et confort sexuel, gardez votre vagin acide

Pour votre santé et confort sexuel, gardez votre vagin acide

Le vagin est acide et l’est plus nettement que le reste du corps de la femme. Son pH tourne autour de 4,5. Mais mesdames, ne vous affolez pas. Cette acidité sert à le protéger contre les microbes et à conserver sa flore en bonne santé. En effet, étant une cavité ouverte vers l’extérieur, cet espace chaud et humide pourrait facilement se transformer en un nid de microbes s’il n’y avait pas un système d’auto nettoyage et de destruction des microbes. Il y a alors lieu de préserver l’acidité de cette zone.

D’où vient cette acidité protectrice du vagin ?

 

L’acidité du vagin provient d’une part des bactéries qui y vivent et transforment le sucre contenu dans les cellules vaginales en acide lactique et d’autre part du mucus des cellules vaginales qui contient de l’acide chlorhydrique.

 

 

Acidité vaginale : est-ce dangereux ?

Non. Au contraire elle est importante pour le corps car elle maintient à distance des germes qui ne supportent pas l’acidité du fait qu’ils ne peuvent pas s’y développer. De plus, l’acide chlorhydrique qui provient des cellules vaginales s’associe à un antiseptique, le peroxyde d’hydrogène fabriqué par les lactobacilles afin de former un produit hautement toxique pour les microbes transmis sexuellement. Il agresse par exemple les germes à l’origine des blennorragies. Ceci étant, le risque de transmission des IST est donc moins élevé quand le vagin est en bonne santé interne ou parfaitement acide.

Des facteurs pouvant faire perdre au vagin son acidité

Plusieurs facteurs peuvent abîmer la flore vaginale. La toilette vaginale interne,  l’utilisation de produits antiseptiques et la prise de certaines pilules transforment le climat hormonal du vagin. L’introduction de certaines formes d’argile ou d’autres corps étrangers pendant longtemps dans le vagin peut détruire également le climat hormonal. Ainsi à partir du moment où la flore vaginale est agressée, affaiblie ou détruite, le vagin devient moins acide, beaucoup plus fragile et réceptif aux infections.

Le vagin peut perdre naturellement son acidité

Après une relation sexuelle sans préservatif, le sperme est présent dans le vagin. Or, le sperme, lui n’est pas du tout acide, mais au contraire basique. Il déséquilibre donc momentanément la flore. C’est la raison pour laquelle, quelques heures après une relation sexuelle, une odeur forte peut provenir du vagin, odeur qui n’est ni celle des sécrétions vaginales, ni celle du sperme lui-même, mais celle de germes qui profitent de cette baisse transitoire d’acidité pour se multiplier. S’il en est ainsi, chères dames, il ne faut guère avoir peur. Lorsque votre vagin est en bonne santé, il retrouvera vite son acidité naturelle et repoussera rapidement ces microbes. La toilette intime interne après l’amour est à éviter. Elle contribue à déséquilibrer l’acidité vaginale et à l’empêcher de retrouver son équilibre. Une toilette externe ou de l’entrée du vagin à l’eau pure ou avec un produit d’hygiène spécifique, suffit.

Que se passe-t-il si le vagin n’est plus acide ?

Une femme dont le vagin perd son acidité présente un haut risque d’infections vaginales qui se manifestent par une odeur très désagréable, des pertes anormales, etc. Lorsque cela survient, elle doit soigner l’infection, mais surtout veiller à restaurer l’acidité du vagin, de façon à lui donner un environnement adéquat. Sinon les infections récidivent.


Source : Dr Catherine Solano, Médecin Sexologue français

Rechercher

Connexion



JSN Nuru template designed by JoomlaShine.com