Marché du Bien Être et de la Santé du Togo (MaBEST),pour très bientôt à Lomé. +++ +++ Le « Marché du Bien-être et de la Santé du Togo (MaBEST) » est une initiative de SANTE-EDUCATION qui répond aux recommandations internationales en matière de promotion de la santé par une alimentation riche et saine. Il cadre parfaitement avec les Objectifs du Développement Durable (ODD) votés par les Nations Unies en septembre 2015, surtout en ses points 2, 3, et 12 qui stipulent : +++ +++ Objectif 2 : Eradiquer la faim, réaliser la sécurité alimentaire, une nutrition améliorée et promouvoir une agriculture durable +++ Objectif 3 : Assurer la bonne santé et promouvoir le bien-être pour tous et à tous les âges +++ Objectif 12 : Assurer des modes de consommation et de production durables +++ +++ Activités du MaBEST +++ • 1 jour : communications scientifiques, de débats entre acteurs, experts et politiques sur l’enjeu de la malnutrition et les opportunités qui s’offrent comme une solution de lutte. +++ • 2 jours : Animation du marché avec expositions de produits, dégustation, échanges entre producteurs et visiteurs +++ +++ La fièvre à virus de Lassa se manifeste par une fièvre, des maux de tête, des maux de gorge, une toux, des nausées, des vomissements, une diarrhée, des douleurs musculaires, des douleurs thoraciques, des saignements.La fièvre à virus Lassa est guérissable. Plus tôt le malade est amené au centre de santé, plus il a la chance de guérir. Mesures préventives contre la fièvre Lassa : Se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, Ne pas toucher, ni transporter le corps des personnes mortes de fièvre de Lassa ou de causes inconnues, Eviter que les rongeurs pénètrent dans les habitations, Conserver les céréales et plus généralement des denrées alimentaires dans des contenants résistant aux rongeurs, Eliminer les ordures loin des habitations, Maintenir la propreté à l'intérieur des habitations, Eviter la consommation et la manipulation des rongeurs, Eviter tout contact avec le sang et autres liquides biologiques d'un malade, Informer le centre de santé le plus proche devant toute personne présentant les signes de la maladie. « Pour plus d’informations, appeler le numéro vert 111, appel gratuit ». +++ +++ Prévention contre la méningite:la vaccination est le moyen le plus efficace pour prévenir les méningites. Autres mesures préventives: Pour éviter la méningite, il faut,Aller rapidement à l’hôpital si les signes susmentionnés surviennent +++ Eviter les contacts étroits avec les malades; +++ Huiler les narines avec le beurre de karité (yonkoumi) ou avec de l’huile goménolée isponible en pharmacie Limiter les visites aux malades ; +++ Utiliser des cache-nez dans la circulation ; +++ Eviter les attroupements de personnes dans la mesure du possible ; Asperger d’eau la cour avant le balayage; +++ +++ Abonnez-vous à Santé-Education à 16.000 F CFA/an et recevez les journaux chez vous pendant 12 mois +++ +++ Lire SANTE-EDUCATION, Pour vivre en meilleure santé. Pour être mieux dans sa peau. Pour mieux vieillir. Pour vivre plus longtemps. +++ +++ SANTE-EDUCATION 22 39 28 70/ 90 05 09 89

Vous êtes ici : AccueilSexualitéArticle(s) de la semaineQuels sont les bienfaits de l’amour pour la santé ?

Quels sont les bienfaits de l’amour pour la santé ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au-delà du plaisir ressenti, l’acte sexuel et l’orgasme libèrent dans le cerveau des hormones comme l’ocytocine, la sérotonine et l’endorphine, aux effets positifs aussi nombreux que surprenants. Ainsi, faire l’amour : réduit les migraines et les douleurs ; a un effet positif sur la mémoire ; augmente un type d’anticorps qui possède un effet protecteur sur différents types d’infections, y compris le rhume ou la grippe ; réduit le cancer de la prostate chez l’homme et du sein chez la femme et même permet de garder la ligne.

Faire l’amour permet de vivre plus longtemps

« L’acte sexuel est un véritable sport qui maintient une bonne condition physique. Combiné à son effet positif sur le moral, les gens se sentent mieux dans leur peau. Et il a été démontré que les gens plus heureux vivent plus vieux », explique le sexologue français Pascal De Sutter.

Mieux, une étude publiée dans le British Medical Journal, une revue scientifique britannique, a montré que les hommes qui faisaient l’amour moins d’une fois par mois présentaient deux fois plus de risques de mourir dans les dix prochaines années que ceux qui pratiquaient l’acte sexuel une fois par semaine.

Une autre étude menée pendant 25 ans sur 270 sujets en Grande Bretagne a montré que plus les hommes faisaient l’amour, plus ils vivaient longtemps.
Cependant, si la fréquence élevée des rapports sexuels induit une augmentation de l’espérance de vie chez l’homme, ce n’est pas forcément le cas chez la femme. Pour elle, c’est la perception d’une vie sexuelle de qualité qui prime.

L’amour physique, déconseillé aux cardiaques à tort

Une étude menée sur vingt ans auprès de 914 hommes a montré que les personnes qui pratiquent l’acte sexuel à une fréquence qui varie entre une fois par mois et deux fois par semaine, y compris ceux souffrant de problèmes cardiaques, n’ont pas plus d’attaques que les autres. Bien au contraire, tente d’expliquer le sexologue Pascal De Sutter : « Si vous courez un marathon à froid, oui, il y a danger. Mais si vous vous entraînez régulièrement, votre corps sera prêt à soutenir l’effort. Le même raisonnement s’applique aux cardiaques pour l’acte sexuel », a-t-il déclaré.

Rechercher

Connexion



JSN Nuru template designed by JoomlaShine.com