Infos: 2e Edition du Marché du Bien-Etre et de la Santé au Togo (MaBEST) suite à un report aura finalement lieu du 4-8 juillet 2018 à Lomé. +++ +++ Le « Marché du Bien-être et de la Santé du Togo (MaBEST) » est une initiative de SANTE-EDUCATION qui répond aux recommandations internationales en matière de promotion de la santé par une alimentation riche et saine. Il cadre parfaitement avec les Objectifs du Développement Durable (ODD) votés par les Nations Unies en septembre 2015, surtout en ses points 2, 3, et 12 qui stipulent : +++ +++ Objectif 2 : Eradiquer la faim, réaliser la sécurité alimentaire, une nutrition améliorée et promouvoir une agriculture durable +++ Objectif 3 : Assurer la bonne santé et promouvoir le bien-être pour tous et à tous les âges +++ Objectif 12 : Assurer des modes de consommation et de production durables +++ +++ +++ Abonnez-vous à Santé-Education à 16.000 F CFA/an et recevez les journaux chez vous pendant 12 mois +++ +++ Lire SANTE-EDUCATION, Pour vivre en meilleure santé. Pour être mieux dans sa peau. Pour mieux vieillir. Pour vivre plus longtemps. +++ +++ SANTE-EDUCATION 22 39 28 70/ 90 05 09 89

Vous êtes ici : AccueilEpidémieLa méningite: le Togo se bat pour éviter l’état d’urgence

La méningite: le Togo se bat pour éviter l’état d’urgence

417 cas dont 29 décès relevés dans les régions de la Kara, Centrale et Savanes

La vaccination pourrait démarrer dans la semaine du 20 février

L’Afrique occidentale, surtout la zone sahélienne est chaque année frappée par une épidémie de méningite bactérienne. Les épidémies de 2009 et 2010 restent encore dans la mémoire collective. En février 2010 la situation faisait état de 78 416 cas suspects dont 4 053 mortels. En cette année 2016, le Togo connait une nouvelle épidémie. D’après les chiffres communiqués par le conseil des Ministres du 18 février 2016, l’épidémie de méningite au Togo fait à ce jour, 417 cas dont 29 décès, avec une extension de l’épidémie dans la région centrale (38 cas dont 2 décès) et dans la région des savanes (43 cas avec 3 décès).

Dans cette situation, une cellule d’urgence a été constituée et la situation de prise en charge a été renforcée dans les localités touchées. En attendant la campagne spéciale de vaccination qui pourrait avoir lieu dans la semaine du 20 février, les autres mesures préventives sont recommandées aux populations togolaises dans toutes les régions.

Une méningite est une inflammation des méninges(cerveau), le plus souvent d'origine infectieuse.

Il existe deux formes très différentes de méningites:

Les plus fréquentes (dans 80 % des cas) ce sont les méningites virales. Elles sont bénignes et la guérison est le plus souvent spontanée. Le plus souvent, elle est propagée par contamination fécale.

Les méningites bactériennes, plus rares, sont graves et doivent être prises en charge en urgence. Dans 20 à 25 % des cas, les méningites bactériennes peuvent être fatales. La méningite est causée par plusieurs types de microbes : méningocoque A, méningocoque C, méningocoque W, méningocoque X, méningocoque Y, pneumocoque et Haemophilus.

La méningite à méningocoque ou à Neisseria meningitidis

Selon les résultats du diagnostic, c’est la méningite à méningocoque ou à Neisseria meningitidis communément désignée sous le nom de méningite cérébro-spinale qui est à l’origine de l’épidémie dans les régions de la Kara et Centrale au Togo. Elle est la seule méningite bactérienne susceptible de provoquer des épidémies. Elle constitue à la fois une urgence médicale et un problème de santé publique dans le monde entier surtout dans les pays en voie de développement. Le Neisseria meningitidis est un germe spécifiquement humain, sa localisation est le rhinopharynx. La transmission est aérienne, directe, interhumaine. Les périodes à risque d’épidémie se situent entre novembre et mai. La période d’incubation dure de 2 à 10 jours. Les enfants à partir de 6 mois, l'adolescent et le jeune adulte sont les sujets les plus touchés.

 

 Signes cliniques

La méningite virale ressemble à une grippe et présente peu de risques. Généralement, les symptômes disparaissent d'eux-mêmes au bout deux semaines. Elle touche plus communément les enfants et les jeunes adultes. Par contre, les symptômes de la méningite bactérienne se développent rapidement, en l’espace de 1 à 2 jours, et peuvent même causer la mort en quelques heures.

Chez les adultes, un mal de tête sévère est le symptôme le plus commun de la méningite, suivi d’une raideur de la nuque se produit dans 70% des cas chez les adultes, d’une subite forte fièvre et d’un état mental altéré ; la photophobie, intolérance à la lumière, et la phonophobie, intolérance aux bruits forts.

Chez l'enfant

Chez les nourrissons jusqu'à 6 mois, des bombements de la fontanelle, espace mou sur la tête du bébé; des douleurs dans les jambes, des extrémités froides, et une couleur anormale de la peau. Mais aussi des symptômes tels que: le réveil difficile ; forte fièvre ; irritabilité ; perte d'appétit ; vomissement ; pleurs aigus ou gémissements, en particulier quand on le prend dans les bras (hyperesthésie) ; teint pâle ou blafard ; fièvre, maux de tête, hypotonie, sensibilité à la lumière ; éruption de taches violacées ou ecchymoses ; fontanelle tendue.

Prévention

Par la vaccination est le moyen le plus efficace pour prévenir les méningites.

Autres mesures préventives

Pour éviter la méningite, il faut :

Aller rapidement à l’hôpital si les signes susmentionnés surviennent

Eviter les contacts étroits avec les malades;

Huiler les narines avec le beurre de karité (yonkoumi) ou avec de l’huile goménolée disponible en pharmacie

Limiter les visites aux malades ;

Utiliser des cache-nez dans la circulation ;

Eviter les attroupements de personnes dans la mesure du possible ;

Asperger d’eau la cour avant le balayage;

Rechercher

Connexion



JSN Nuru template designed by JoomlaShine.com