Amnésie : causes, symptômes et prévention

Image

by Dzakpata Raymond 07 Aug 2021 0 commentaires 288 Vues

L'amnésie est une perte partielle ou totale de la mémoire. C’est un trouble de la mémoire qui se caractérise par le fait de ne pas être capable de se remémorer certains faits ni de mémoriser de nouvelles informations. Focus sur les causes et symptômes caractéristiques de ce trouble avec Pr. Kolou Valentin Charles Dassa, Stress Counselor/Psychiatre au CHU Campus de Lomé.

La mémoire correspond à la capacité de notre système nerveux central (SNC) d’apprendre, d’organiser et de fixer les événements de notre passé. « Grâce à la mémoire, on est capable de garder des infos au moyen de mécanismes complexes qui se déploient en trois étapes : l’encodage, le stockage et le rappel. Ainsi, lorsqu’une personne souffre d’amnésie, cela veut dire que sa mémoire n’est plus capable de se développer et que les différents mécanismes ne se mettent pas en route », indique Pr. Kolou Valentin Charles Dassa, Stress Counselor/Psychiatre au CHU Campus de Lomé.


Les causes

Les causes de ce trouble peuvent être liées un à un dommage  au niveau du cerveau. Pour Pr. Kolou Charles Dassa, Psychiatre au CHU Campus de Lomé, « il peut alors s’agir d’une maladie du cerveau ou démence, d’un traumatisme ou de la prise abusive de certains médicaments entre autres tranquillisants, somnifères, alcool. Certaines causes sont psychologiques, et l’amnésie sert de défense contre certains évènements violents à supporter ; par exemple, après un traumatisme crânien, ou événements difficiles ».

On peut identifier d’autres causes. Par exemple, « l’amnésie liée à une anesthésie, qui peut parfois perturber les mécanismes de la consolidation de la mémoire. Enfin, l’amnésie peut aussi se produire de façon spontanée, comme par exemple l’amnésie globale transitoire. Ce type d’amnésie touche plus fréquemment les personnes âgées, notamment les hommes. Normalement, elle dure moins de 24 heures », ajoute Pr. Kolou Dassa.

Les symptômes

« La perte de mémoire est le symptôme caractéristique de l’amnésie : l’individu est incapable d’avoir accès à un souvenir. Plus concrètement, un patient qui souffre d’amnésie est incapable de se remémorer tous types de souvenirs comme des dates, des noms ou encore des informations générales concernant sa propre histoire, son propre passé », explique le psychiatre.

En somme, les deux caractéristiques principales de l’amnésie sont les suivantes : « difficulté pour apprendre une nouvelle information ; on parle d’amnésie antérograde et difficulté pour se souvenir de faits passés et d’informations familières ; on parle d’amnésie rétrograde », révèle Pr. Charles Dassa.

La perte de la mémoire n’a rien à voir avec l’intelligence, ni avec les connaissances générales ni même la conscience, la capacité d’attention, le jugement, la personnalité et l’identité de la personne.

Par ailleurs, précise le spécialiste, « il ne faut pas confondre amnésie et démence. Il s’agit de deux troubles différents. Même si l’un des symptômes de la démence inclut la perte de mémoire, ce trouble présente d’autres problèmes cognitifs que l’amnésie ne connaît pas. L’amnésie présente d’autres symptômes : faux souvenir, c’est-à-dire que le patient se crée des souvenirs complètement inventés ou modifie des souvenirs en partant de souvenirs authentiques mal situés dans le temps, confusion ou désorientation, détérioration des relations personnelles ».

Comment prévenir ce trouble ?

Étant donné que tout dommage qui affecte le cerveau peut favoriser le développement de ce trouble, il est extrêmement important de mettre en pratique une série de mesures préventives pour éviter une lésion cérébrale.

Parmi ces mesures, « la diminution de la consommation d’alcool à long terme est largement recommandée. Une consommation d’alcool excessive peut provoquer une carence nutritionnelle en thiamine, la vitamine B1. Il faut aussi éviter les somnifères et les tranquillisants ou anxiolytiques. La prescription médicale doit respecter la dose et la durée de traitement. Une autre mesure de prévention consiste à utiliser un bon casque lorsqu’on roule à moto ou à vélo », recommande le Stress Counselor.

Il est aussi essentiel, pour Pr Dassa de « soigner toute infection rapidement afin de réduire la possibilité de propagation de l’infection jusqu’au cerveau. Il est alors extrêmement important de consulter un médecin sur le champ si l’on présente des symptômes qui semblent indiquer un accident vasculaire cérébral». Ces symptômes alarmants sont généralement les suivants : un mal de tête intense, un côté du corps engourdi, une paralysie.

Abel OZIH

Laissez un commentaire

Connectez-vous :




slider-image

Le nep nep : plus de plaisir sexuel dans le couple

12 Oct 2020

Le nep-nep est très prisé dans l’entretien de l’appareil génital de la femme et très efficace contre les démangeaisons vaginales et les pertes blanches anormales. C'est un véritable allié de la femme.

Gongoli : la plante qui booste l’orgasme féminin

19 Oct 2020

Le Gongoli stimule le désir, la frigidité, remédie à la sécheresse vaginale. Il aide à lubrifier naturellement le vagin pendant le rapport sexuel et donne une bonne odeur aux sécrétions vaginales.

Interview du Dr Komlavi Gonçalves, Médecin généraliste sur l’ulcère

15 Oct 2021

« Lorsque vous avez l’ulcère, ne trainez pas. Il faut consulter un spécialiste. Un ulcère non traité, avec le temps peut déboucher sur un cancer de l’estomac. ».....

Jus de betterave pour éviter anémie et crise cardiaque

15 Oct 2021

Le jus de betterave est un remède puissant pour la santé cérébrale. Le cerveau a besoin de glucose comme énergie, ainsi que tous les autres nutriments si particuliers présents dans la betterave....

TAGS