« Aloma » pour éviter et traiter les maladies chroniques

Image

by Dzakpata Raymond 03 Jul 2021 0 commentaires 188 Vues

Aloma « Vernonia amygdalina » a tellement d’avantages pour la santé qu’il est génial pour les gens de l’inclure davantage dans leur régime alimentaire afin de promouvoir un mode de vie sain. Aloma est une plante médicinale traditionnelle africaine utile dans l’alimentation et comme plante soignante de nombreuses maladies chroniques. Elle possède donc des propriétés thérapeutiques.


C’est dans la racine et les feuilles de la vernonia que l’on retrouve ses principes actifs : glucosides, tanins, sels minéraux et oligo-éléments, des protides et de lipides ainsi que de nombreuses vitamines.

Améliore l’activité hépatique

Le foie est le plus grand organe du corps et il contribue à la production d’acide biliaire, important pour le métabolisme des graisses. Aloma aide à maintenir le foie car elle l’aide à fonctionner correctement. Le foie est un organe délicat qui ne doit pas être endommagé, il est sain pour les personnes ayant des problèmes de foie de boire des tisanes à base d’Aloma.

Recette: Pour un bon fonctionnement du foie, Aloma en association avec les fleurs jaunes du dartrier (Madohomé ou cassia alata) et les racines de noni préparées en tisane, une tasse de thé trois fois par jour.

Inclure cette plante dans l’alimentation aidera à réduire les mauvaises graisses dans le corps. Un taux élevé de mauvaises graisses favorise la maladie d’Alzheimer, les accidents vasculaires cérébraux et les crises cardiaques.

Efficace contre le diabète

Les patients diabétiques peuvent consommer Aloma car ces feuilles aident à réguler le taux de sucre dans le sang. Elles aident également à réparer le pancréas avec facultés affaiblies, tout en aidant le pancréas à libérer la bonne quantité d’insuline nécessaire pour maintenir le bon niveau de sucre dans le sang.

Le jus de cette feuille est très bénéfique pour le corps. Une étude publiée dans le « Nigerian Journal of Physiological Sciences » témoigne d’une amélioration des taux de triglycérides et de la glycémie chez des rats diabétiques, grâce à une simple infusion d’Aloma. Le Centre National d’Obésité de Yaoundé (Cameroun) a mené un essai clinique non randomisé d’une durée de 4 mois chez 19 patients atteints de diabète de type 2. Résultats : L’administration de feuilles de Vernonia amygdalina n’a pas modifié de manière significative le pic de glycémie sous charge glucidique, ni réduit significativement les glycémies des différents points des courbes.

Toutefois, on a noté une réduction de 9,03% de l’Aire Sous la Courbe de la glycémie.  D’autre part, les incréments glycémiques rapportés à la glycémie de base sont significativement diminués avec la prise de Vernonia amygdalina.

Par ailleurs, les chercheurs ont noté une diminution significative des pressions artérielles systoliques et des pressions artérielles diastoliques, significative uniquement chez les patients atteints d’hypertension. Les effets secondaires de la plante, survenus chez 4 patients, étaient essentiellement digestifs et sans sévérité.

Au Congrès annuel de la Société francophone du diabète en 2018, les experts participants ont affirmé dans un article scientifique: « Effets à court terme des feuilles de Vernonia amygdalina (Del.) sur le métabolisme glucidique de patients atteints de diabète de type 2», que les feuilles d’Aloma sont dotées d’une activité hypoglycémiante et peuvent être adjuvants au traitement du diabète de type 2. Cette activité semble indépendante de la sécrétion d’insuline. Un possible effet sur la pression artérielle peut faire considérer des extraits de cette plante comme un complément intéressant chez ces patients présentant fréquemment un syndrome plurimétabolique. Des études d’envergure doivent être réalisées pour évaluer son efficacité et sa tolérance.

Aide à lutter contre le cancer du sein

Les feuilles d’Aloma contiennent certaines propriétés antioxydantes qui contribuent également à réduire la croissance des cellules précancéreuses pouvant être détectées en raison de l’oxydation. Afin de réduire les risques de cancer du sein, il est important de maintenir un poids équilibré et de faire de l’activité physique.

Inclure « Aloma » dans l’alimentation peut aider à réduire le risque de cancer du sein. Cette feuille augmente également la production du lait maternel chez les mères allaitantes.

Renforcer l’immunité

Relativement à l’axe de recherches de plantes et de formulation de molécules efficaces et actives sur le Covid-19, la commission avec l’appui des Praticiens de la Médecine Traditionnelle, propose à la population togolaise des plantes médicinales locales. L’une de ces plantes est l’Aloma. Ces feuilles légumes ont un potentiel thérapeutique, pouvant être utilisées pour renforcer le système immunitaire.

Recette: Prendre les racines d’aloma, ails, gingembre, clous de girofle, curcuma et citron. Préparer sous forme de tisane et prendre une tasse de thé deux fois par jour le matin et le soir pendant une semaine.

 

Abel OZIH

Laissez un commentaire

Connectez-vous :




slider-image

Le nep nep : plus de plaisir sexuel dans le couple

12 Oct 2020

Le nep-nep est très prisé dans l’entretien de l’appareil génital de la femme et très efficace contre les démangeaisons vaginales et les pertes blanches anormales. C'est un véritable allié de la femme.

Gongoli : la plante qui booste l’orgasme féminin

19 Oct 2020

Le Gongoli stimule le désir, la frigidité, remédie à la sécheresse vaginale. Il aide à lubrifier naturellement le vagin pendant le rapport sexuel et donne une bonne odeur aux sécrétions vaginales.

Interview du Pr Patrice Komi Balo, Ophtalmologue sur la cataracte

30 Jul 2021

La cécité est la complication majeure lorsque la cataracte n’est pas prise en charge rapidement ou opérée...

Le gingembre contre le mal des transports

29 Jul 2021

Nausées, vertiges, sueurs froides… On ne supporte plus les longs trajets à cause du mal des transports ? Utiliser du gingembre pour soigner ce trouble peu agréable pourrait être la solution...

TAGS