Bien contrôler l’asthme chez un enfant

Image

by Dzakpata Raymond 05 May 2021 0 commentaires 196 Vues

Le 04 mai 2021 a été célébrée la Journée Mondiale de l'asthme. Cette maladie chronique caractérisée par une inflammation des bronches est extrêmement fréquente chez l’enfant, et se manifeste le plus souvent par des crises pendant lesquelles la respiration devient difficile. En 2018, une étude réalisée par « Elsevier Masson SAS » révèle qu’au Togo, dans la région des savanes, la prévalence de l’asthme dans le milieu scolaire chez les enfants est de 5,43 % avec une prédominance masculine. Comment bien contrôler l’asthme chez un enfant et quelle attitude adoptée devant une crise d’asthme?

L’asthme peut se manifester seulement à certaines périodes ou être présent toute l’année. Les manifestations apparaissent de façon plus ou moins intense. Cette variation est qualifiée de crise d’asthme, lorsque l’enfant ressent une gêne respiratoire liée à divers facteurs environnementaux ou infectieux. Il peut s’agir aussi d’exacerbation, lorsqu’une crise dure et s’aggrave. Chez l’enfant, certains symptômes moins bruyants comme la toux sont considérés comme des équivalents de l’asthme. D’autres signes de l’asthme peuvent aussi apparaître lors d’un effort physique intense.

Les symptômes

Les symptômes ressentis lors d’une crise d’asthme varient d’un enfant à l’autre. Généralement, un ou plusieurs de ces signes peuvent apparaître : Une gêne respiratoire survenant rapidement à cause du rétrécissement des bronches. En ce moment, le passage de l’air est plus difficile. La respiration devient pénible, notamment à l’expiration. D’autres signes peuvent être liés à la sensation d’étouffement, d’oppression, de poids sur la poitrine : L’air sort difficilement des poumons et cette sensation peut être angoissante. L’enfant peut aussi faire une toux sèche ou une respiration sifflante.

Les crises d’asthme sont plus fréquentes la nuit et au petit matin : quintes de toux ou respiration sifflante au réveil et éventuellement, présence d’une sensation d’oppression au lever. Une crise d’asthme est de courte durée. La respiration redevient normale quand la crise est passée. Les symptômes peuvent disparaître spontanément ou en réponse au traitement de la crise.

Contrôler l’asthme chez l’enfant

Avec un asthme bien contrôlé, les crises sont rares et les symptômes n’ont pas de conséquence sur la vie quotidienne et les activités de l’enfant. Le suivi médical de l’enfant asthmatique est indispensable pour que le médecin puisse adapter le traitement en cas d’évolution de l’asthme. Aussi, un suivi régulier et un traitement adapté permettent le contrôle de la maladie.

Pour un bon suivi de l’enfant, il est important d’abord de respecter le rythme des consultations et faire passer à l’enfant les examens demandés par le médecin. Il est aussi primordial de vérifier si l’enfant prend régulièrement et correctement son traitement. Dans un ménage où vit un enfant asthmatique, il est recommandé de garder un inhalateur de bronchodilatateurs toujours à portée de main. A titre de mesure préventive, il est conseillé d’éviter les facteurs qui déclenchent ces crises: il s’agit souvent de l’allergie, la pollution, le stress, le froid ou certaines infections. Eviter par exemple les moquettes et les animaux de compagnie, faire la chasse à la poussière, aérer bien le domicile.

Essayer aussi de prévenir ou de traiter rapidement les infections respiratoires virales précoces de l’enfant.  Ces précautions sont d’autant plus importantes que les parents sont eux-mêmes allergiques et risquent d’avoir transmis leur terrain allergique à leur enfant.

Traitement naturel de l’asthme :  une bonne alimentation

Consommer du jambon, du saucisson ou de la viande fumée, les pâtes est déconseillé. Les sucreries, les frites, l’accès du sel sont aussi mauvais. Vivre dans un cadre propre, non poussiéreux. Une alimentation riche en fruits et légumes. En moyenne, les personnes qui mangent beaucoup de fruits et légumes ont tendance à être en meilleure santé et à avoir une fonction pulmonaire plus saine.

Recette: 1 oignon moyen coupé en quatre parties. Prendre 1 partie écraser, extraire le jus en y ajoute de l’eau tiède d’une qualité d’une cuillerée à café. Ajouter au jus 1 cuillère à soupe de miel naturel et hygiénique non remplie totalement. Donner à l’enfant 1 cuillérée à café à l’enfant pour prévenir la crise 2 à 3 fois par semaine. Et 2 cuillerées à café pour calmer la crise 2 fois dans la journée.  Recette pour enfant à partir de 2 ans.

 

Elom AKAKPO

Laissez un commentaire

Connectez-vous :




slider-image

Le nep nep : plus de plaisir sexuel dans le couple

12 Oct 2020

Le nep-nep est très prisé dans l’entretien de l’appareil génital de la femme et très efficace contre les démangeaisons vaginales et les pertes blanches anormales. C'est un véritable allié de la femme.

Gongoli : la plante qui booste l’orgasme féminin

19 Oct 2020

Le Gongoli stimule le désir, la frigidité, remédie à la sécheresse vaginale. Il aide à lubrifier naturellement le vagin pendant le rapport sexuel et donne une bonne odeur aux sécrétions vaginales.

Interview du Pr Patrice Komi Balo, Ophtalmologue sur la cataracte

30 Jul 2021

La cécité est la complication majeure lorsque la cataracte n’est pas prise en charge rapidement ou opérée...

Le gingembre contre le mal des transports

29 Jul 2021

Nausées, vertiges, sueurs froides… On ne supporte plus les longs trajets à cause du mal des transports ? Utiliser du gingembre pour soigner ce trouble peu agréable pourrait être la solution...