Parler, réagir et agir contre les violences faites aux femmes et aux filles

Image

by Tsonyadzi Gadiel 11 Mar 2021 0 commentaires 529 Vues

Les violences basées sur le genre (VBG) sont une réalité dans plusieurs communautés du Togo. Dans le Grand Lomé, la Commune Golfe 6 notamment le canton de Baguida est réputée zone rouge en matière de VBG selon les données du ministère de l’action sociale. Les faits sont là, mais ils ne sont pas documentés. Cette situation a amené l’Association Togolaise pour le Bien-Etre Familial (ATBEF) à implémenter dans cette localité un projet intitulé, « renforcer la riposte des jeunes filles, des femmes et des leaders communautaires dans la prévention et la réponse aux violences basées sur le genre dans 2 villages du canton de Baguida dans la préfecture du Golfe au Togo ».

Le projet financé par le Fonds Canadien d'Initiatives locales (FCIL)  a été mis en œuvre pendant six (6) mois dans les villages de Baguida et de Gbétsogbé. L’objectif dudit projet est de contribuer à la réduction de façon significative des violences basées sur le genre dans ces localités ciblées.  Avec l’appui des structures administratives et des acteurs communautaires, le projet a connu une réussite avec des résultats tangibles à l’issue des activités réalisées. Ces résultats ont été présentés lors d’un atelier organisé par l’ATBEF le 26 Février 2021 à l’Hôtel Madiba à Avépozo en présence des acteurs et bénéficiaires dont le représentant du Maire, du ministère de l’action sociale, mais aussi des agents du ministère de la sécurité.

Les principaux résultats

Les activités menées dans le cadre de ce projet ont permis à la population et aux leaders communautaires de poser un visage clair sur les différentes formes de VBG et de maitriser les textes législatifs régissant les actes de violences et de protections.  Il s’agit de l’organisation des ateliers de formation aux membres des comités de lutte et aux leaders communautaires, l’organisation des campagnes de sensibilisation et de vulgarisation des documents juridiques en lien avec les VBG, l’appui et l’accompagnement des survivants.

Les formes de VBG notifiées sont entre autres : la pédophilie, l’inceste, les violences physiques, les coups et blessures, les fuites de responsabilité, les violences conjugales, le viol. « Nous connaissons bien ce milieu en matière de recrudescence des cas de violences faites aux femmes et aux filles. C’est avec satisfaction que nous constatons que les résultats du projet répondent à la réalité du terrain », a affirmé Mme Ali Fati Nyakou, Directrice préfectorale de l’action sociale. Parmi les victimes qui ont bénéficié d’un appui, il y a  une jeune fille de 19 ans. « Cette fille a eu 3 enfants et son homme a quitté le foyer l’abandonnant à son propre sort. Trouver à manger devient un véritable problème. Par manque de soins, un de ses enfants est paralysé », a rapporté Mme Essi Viera, membre de la cellule de suivi. 

La pérennité des acquis de ce projet pourra être garantie avec le fort niveau d’implication des leaders communautaires et religieux et l’accompagnement des structures locales et administratives. « Nous sommes déterminer à continuer le travail en collaboration avec les structures et acteurs impliqués afin de ne pas toujours continuer à régler à l’amiable les cas de VBG comme nous en avons souvent l’habitude », rassure Togbui Yovo V, Chef Canton de Kpogan, Président de l’Association des Chefs traditionnels de Baguida.


Huber LOGAN


 


Laissez un commentaire

Connectez-vous :




slider-image

Le nep nep : plus de plaisir sexuel dans le couple

12 Oct 2020

Le nep-nep est très prisé dans l’entretien de l’appareil génital de la femme et très efficace contre les démangeaisons vaginales et les pertes blanches anormales. C'est un véritable allié de la femme.

Gongoli : la plante qui booste l’orgasme féminin

19 Oct 2020

Le Gongoli stimule le désir, la frigidité, remédie à la sécheresse vaginale. Il aide à lubrifier naturellement le vagin pendant le rapport sexuel et donne une bonne odeur aux sécrétions vaginales.

Covid-19 : Seulement 9% des Togolais sont vaccinés

16 Sep 2021

La situation de la Covid-19 au Togo devient très inquiétante. Le Grand-Lomé, aujourd’hui concentre 80% des cas positifs. Malgré une baisse légère des chiffres observée (soit 1115 cas cette semaine ...

Quel comportement adopter après avoir fait l`amour ?

10 Sep 2021

Les préliminaires, les caresses, les baisers et les câlins sont aussi importants même après le sexe. L’une des erreurs les plus courantes...