Combien de temps le coronavirus survit-il sur les surfaces et objets ?

Image

by Santé-Education 11 Jun 2020 0 commentaires 251 Vues

L’agence de santé publique des États-Unis, le Center for disease control and prevention (CDC), indique qu’il est « possible d’attraper la Covid-19 en touchant une surface ou un objet où se trouve le virus avant de toucher sa bouche, son nez ou ses yeux", même "s’il ne s’agit pas du moyen principal de transmission du virus ». La survie du coronavirus sur les surfaces inertes suscite beaucoup d’interrogations et donnent encore plus d’inquiétude. Plusieurs études et tests sont faits sur le sujet. De toutes les façons, il serait bien que les informations sur la durée de vie du virus sur les objets usuels soient connues des populations. Ceci va contribuer modifier les comportements et contribue à renforcer les mesures préventives au niveau communautaire.

Durée de vie du coronavirus dans l'air

D’après Une étude menée par des chercheurs américains et publiée le 17 mars 2020 dans The New England Journal Of Medicine, il est révélé le coronavirus pouvait survivre dans l'air et sur différentes surfaces. Dans l’air, le coronavirus pourrait rester viable et infectieux à l'air libre jusqu'à 3 heures. Les chercheurs ont retrouvé des fines particules viables de coronavirus en suspension dans l'air 3 heures après les avoir pulvérisées dans l'air. « En fonction de la concentration en charge virale des gouttelettes émises, la température ou l'humidité ambiante, la durée du virus dans l'air peut varier de 0 à 3 heures, comme c'était d'ailleurs le cas pour le coronavirus à l'origine de l'épidémie de Sras (en 2002) ou le Mers (en 2012) », ont conclu les chercheurs.  D’où dans certains pays comme le Taiwan, le port du masque a été systématique dans les rues, à la maison, au travail.

Durée de vie du coronavirus dans l'eau

Peut-on attraper la Covid-19 dans l'eau ? Selon le Haut conseil de la Santé publique en France, « aucune donnée de survie et de maintien du caractère infectieux du virus SARS-CoV-2 dans les eaux du milieu naturel n'existe actuellement". Autrement dit, le Covid-19 ne pourrait pas se transmettre via l'eau. En effet, d’après une étude menée par le Conseil supérieur de la recherche scientifique espagnol (CSIC), le sel présent dans l'eau de mer réduirait la charge virale de la Covid-19. Dans les piscines et les jacuzzis, l'utilisation de chlore en guise de désinfectant pourrait avoir le même pouvoir. En revanche, en eau douce comme dans un lac ou dans une rivière, la survie du virus pourrait être plus longue, indiquent les auteurs de l'étude.

Durée de vie du coronavirus sur différents matériaux

Les résultats de l'étude américaine ont également montré que le virus de la Covid-19 pouvait rester viable et infectieux de plusieurs heures à plusieurs jours sur différentes surfaces : jusqu'à 72 heures, soit 3 jours, sur du plastique ; jusqu'à 48 heures, soit 2 jours sur de l'acier inoxydable ; jusqu'à 24 heures, soit 1 jour sur du carton ; jusqu'à 4 heures sur du cuivre. Le plastique et l'acier sont les surfaces où la viabilité du virus est la plus longue.

Une étude anglaise parue en février 2020 dans la revue médicale The Journal of Hospital infection indique des chiffres plus inquiétants : « La durée de survie sur des surfaces inertes comme le métal, le verre ou le plastique peut aller jusqu’à neuf jours ». Le virus pourrait survivre cinq jours sur le métal, quatre sur le bois, jusqu’à cinq jours sur le papier et neuf sur le plastique. Toutefois, ces résultats dépendent de la température ambiante et de l’humidité. A voir les résultats des différentes études, si on peut dire qu’il y a des variances dans la durée du virus sur les surfaces et objets, elles confirment, toutefois, que le coronavirus  a une durée de vie sur les surfaces et objets. D’où, il faut absolument désinfecter les surfaces et objets usuels.

L’eau de Javel et l’alcool

Les auteurs de l’étude anglaise parue en février rappellent qu’il existe plusieurs solutions pour nettoyer les surfaces infectées. Parmi elles, l’alcool éthylique à 95%, le propanol (un alcool primaire) à 75% ou l’eau de Javel seraient particulièrement efficaces. L’OMS indique qu’il est possible de "laver la surface infectée avec un simple désinfectant pour tuer le virus", ou "de se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou avec du savon et de l’eau".

 Gamé Koko


 


Laissez un commentaire

Connectez-vous :





L’oignon contre l’asthme bronchique et les affections respiratoires

25 Mar 2020

Toutes les infections des voies respiratoires, de la sinusite à la bronchite et la pneumonie, s’améliorent grâce à la consommation d’oignon. Les effets bénéfiques de l'oignon...

Plantes médicinales locales contre la Covid-19

14 May 2020

Il existe des recettes maison qui contribuent à renforcer le système immunitaire. Santé-Education a toujours publié des articles qui recommandent des recettes, des astuces et pratiques

Interview de Mme Agbassi Tatchein, Présidente de l’Association des Mères Amis des Enfants Trisomiques (AMAETRI) du Togo

10 Jul 2020

La Trisomie 21 encore appelée syndrome de Down est une maladie causée par une anomalie au niveau des chromosomes. C’est encore une malformation congénitale.

S’assurer de la qualité de l’eau de forage ou de puits

10 Jul 2020

Au Togo, une partie importante de la population n’a pas accès au réseau d’adduction d’eau potable et se replie sur l’utilisation de l’eau de puits ou de forage.