Infirmier : mission, tâches et responsabilités

Image

by Sani David 03 Feb 2021 0 commentaires 1005 Vues

La mission de l’infirmier est de prodiguer des soins aux patients, de veiller à leur confort et leur bien-être en vue de maintenir ou d’améliorer leur état de santé. Qu’il intervienne en milieu hospitalier ou à domicile en tant que libéral, l’infirmier agit toujours sur prescription médicale.

L'infirmier a, selon sa compétence, un rôle sur prescription médicale et un rôle propre. « Le rôle sur prescription médicale est le seul lien hiérarchique avec le médecin. L'infirmier ne peut donc pas définir lui-même le traitement d’un patient, en revanche il est chargé de surveiller les éventuels effets secondaires ou complications des thérapeutiques. En fait le rôle sur prescription médicale ne met pas l’infirmier dans une posture de subordination. Il est le collaborateur du médecin. Il a le devoir de vérifier la régularité de ce qui est prescrit avant d’administrer les soins », indique M. Kokou Sena Agué, Président de l’Association Nationale des Infirmiers et Infirmières du Togo (ANIIT).

Dans le cadre de son rôle propre, l'infirmier a l'obligation, après avoir évalué les besoins du malade et posé un diagnostic infirmier d'établir un plan de soins et d'en organiser la mise en œuvre. « Il va donner les soins préventifs, curatifs, promotionnels, palliatifs. C’est-à-dire il fait des injections, perfusions, des pansements, sutures de plaies, tout dépend du niveau il exerce. Il peut prendre les paramètres vitaux (poids, taille, tension, respiration, pouls). L’infirmier peut aussi sensibiliser les populations sur les bons comportements en matière de santé », souligne M.  Kokou Sena Agué,

Selon l'OMS, la mission des soins infirmiers dans la société est d'aider les individus, les familles et les groupes à déterminer et réaliser leur plein potentiel physique, mental et social et à y parvenir dans le contexte de l'environnement dans lequel ils vivent et travaillent, tout cela en respectant un code de déontologie très strict.  Les soins infirmiers englobent également la planification et la mise en œuvre des soins curatifs et de réadaptation, et concernent les aspects physiques, mentaux et sociaux de la vie en ce qu'ils affectent la santé, la maladie, le handicap et la mort.

Les qualités de l’infirmier

« Ce qui m'a attiré dans ce métier, c'est l'humanisme, le plaisir de rendre service et de soulager un patient, l'empathie, l'amour du relationnel. En plus, c'est un métier qui demande aussi une certaine habileté manuelle, de la dextérité, de l'organisation. L'infirmier est proche du malade, c'est celui qui va sécher les larmes, et tenir la main », témoigne M. Agué.

L’infirmier peut se spécialiser

D’après le Président de l’ANIIT, « les infirmiers peuvent se spécialiser en Soins infirmiers de pédiatrie, cardiologie, dans la prise en charge des maladies non transmissibles, traumatologie ; dans toutes les branches de la médecine ».  Il peut travailler : en hôpital public, privé, dans une maison de retraite, un dispensaire, un collège-lycée, en entreprise. Il est aussi possible de s'installer comme indépendant pour être infirmier libérale et aller faire des soins à domicile.

Devenir infirmier

L’infirmier est ce professionnel de santé qui après avoir suivi trois (3) années de formation dans une école normative est nanti d’un diplôme d’Etat. Maintenant avec le système LMD, on parle de licence en sciences infirmières.

 

Au Togo, il y a 6 écoles de formations publiques sur toute l’étendue du territoire (ENAM/Lomé-Kara-Tsévié, Kpalimé, Dapaong, Atakpamé) et une école privée (Institut Africain de Développement Sanitaire et Social basé à Lomé). L’admission à ces écoles est subordonnée par l’obtention du bac avant le concours d’entrée. Il y aussi des infirmières auxiliaires et des accoucheuses formées à l’Ecole Nationale des Aides Sanitaires de Sokodé. « Il y a des pratiques illégales qui se font sur le terrain, telles que les formations dans les cabinets ou cliniques privés. Tout cela est interdit par la loi. Nous pensons que les gens le font par ignorance. C'est une occasion pour moi d'interpeller une fois encore ceux qui veulent devenir infirmier afin qu'ils se fassent former dans des écoles accréditées par l’Etat comme exigé par le code de la santé. », martèle M. Agué.

La formation infirmière s'ouvre vers le Master, doctorat en sciences infirmières. Seulement que le niveau Master et doctorat ne sont pas encore effectués au Togo.  Au 31 décembre 2019, le Togo comptait 1235 infirmiers d'état (secteur public et privé) exerçant sur toute l’étendue du territoire national. 

Abel OZIH 

Laissez un commentaire

Connectez-vous :




slider-image

Le nep nep : plus de plaisir sexuel dans le couple

12 Oct 2020

Le nep-nep est très prisé dans l’entretien de l’appareil génital de la femme et très efficace contre les démangeaisons vaginales et les pertes blanches anormales. C'est un véritable allié de la femme.

Gongoli : la plante qui booste l’orgasme féminin

19 Oct 2020

Le Gongoli stimule le désir, la frigidité, remédie à la sécheresse vaginale. Il aide à lubrifier naturellement le vagin pendant le rapport sexuel et donne une bonne odeur aux sécrétions vaginales.

Covid-19 : Seulement 9% des Togolais sont vaccinés

16 Sep 2021

La situation de la Covid-19 au Togo devient très inquiétante. Le Grand-Lomé, aujourd’hui concentre 80% des cas positifs. Malgré une baisse légère des chiffres observée (soit 1115 cas cette semaine ...

Quel comportement adopter après avoir fait l`amour ?

10 Sep 2021

Les préliminaires, les caresses, les baisers et les câlins sont aussi importants même après le sexe. L’une des erreurs les plus courantes...