Adaptation de la pratique de classe en pédagogie active à la crise sanitaire de la Covid-19

Image

by Mignake Gnim Zabdiel 03 Sep 2020 0 commentaires 922 Vues

Les cadres du secteur éducationnel se sont réunis à l’Ecole Nationale des Instituteurs de Notsé. Occasion pour eux de réfléchir sur les techniques de pédagogie active (TPA) à privilégier en situation de classe dans le contexte de la pandémie de la Covid-19.  

La quatrième rencontre annuelle des pools (groupes) de formateurs en pédagogie active s’est ouverte lundi 31 Août 2020 à l’Ecole Nationale des Instituteurs(ENI) de Notsè, sous l’égide du Ministère des Enseignements Primaires et Secondaire et de l’Unicef. Au total 92 cadres ont participé à cette séance de réflexion de 5 jours placée sous le thème « La pratique de classe en pédagogie active en situation de pandémie de la Covid-19 ».

La pédagogie active est une technique mise en place par le ministère des enseignements primaires et secondaire pour assurer l’amélioration de la qualité de l’enseignement ou de l’apprentissage.  Pour assurer la continuité de cette approche, quelles techniques de pédagogie active (TPA) privilégier en situation de classe dans le contexte de la pandémie de la Covid-19 ? Quelles directives donner aux enseignants dans la mise en œuvre des TPA dans leurs classes en situation de la pandémie de la Covid-19 ? Voici en substance les interrogations auxquelles les cadres du secteur éducationnel présents à cette formation ont tenté de répondre.


« Nous analysons, nous prenons les techniques de pédagogie active une à une pour voir dans sa pratique quels sont les risques, à quel niveau changer de comportement, quelle variante adopter pour minimiser le risque. Après avoir analysé la pratique de classe en pédagogie active nous allons tirer des conclusions et ces dernières iront comme directives envers les enseignants qui vont les diffuser. Nous allons envoyer ces directives dans les circulaires de rentrée pour permettre aux enseignants d’être informés et se préparer pour une classe sécurisée », a affirmé Le Directeur des formations du Ministère des Enseignements Primaire et Secondaire, M. Biyao Kokou Essohanam.

L’activité est soutenue par l’Unicef. « C’est non seulement un appui financier mais aussi matériel. Nous avons bénéficié des dispositifs de lavage des mains, les gels Hydroalcooliques. En outre l’Unicef nous appuie non seulement sur les TPA mais aussi sur d’autres thématiques, la lutte contre les violences en milieu scolaire, la formation des enseignants en technique de remédiation et puis en compétence de vie courante », a estimé le point focal entre l’Unicef et le ministère, Mme Bali Mèhèza.

A Notsè, des ONG et associations ont aussi apporté leur pierre à l’édifice, notamment l’Association pour la Promotion de l’Education au Togo (APET) ou encore le Mouvement des enseignants novateur (MOUVEN), un mouvement associatif d’obédience pédagogie freinée.

Rappelons qu’avant la rencontre de cette année, les formateurs s’étaient réunis à Adéta en 2016, Sotouboua en 2017 et Tabligbo en 2018. Depuis 2015, la pédagogie active a été intégrée au système de santé et regroupe les instituteurs autour de chaque ENI. 

Laissez un commentaire

Connectez-vous :




slider-image

Le nep nep : plus de plaisir sexuel dans le couple

12 Oct 2020

Le nep-nep est très prisé dans l’entretien de l’appareil génital de la femme et très efficace contre les démangeaisons vaginales et les pertes blanches anormales. C'est un véritable allié de la femme.

Comment utiliser le petit Cola pour stimuler la Libido ?

04 Feb 2021

Certains hommes africains pensent que mâcher du petit cola avant un rapport sexuel peut aider à augmenter l’endurance et faire durer plus longtemps pendant au lit. Est-ce vrai ?

Covid-19 : 3ème dose de vaccin pour les personnes les plus de 40 ans au Togo

01 Dec 2021

Une 3ème dose va être administrée aux personnes de plus de 40 ans. C’est ce qu’a confirmé le Colonel Mohaman Djibril, Coordinateur National de Gestion de la Riposte contre la Covid-19 (CNGR),....

Nouveau variant « Omicron » du covid-19 : l’Aéroport de Lomé soumis à de nouvelles mesures spéciales

01 Dec 2021

Le Togo est sur le qui-vive depuis que le nouveau variant Omicron (ou B.1.1.529) du Covid-19 a été signalé le 24 novembre 2021 en Afrique du Sud. Désormais, à l’aéroport de Lomé, un traitement....