Pulpe du fruit du baobab : pour fortifier l’organisme

Image

by Santé-Education 06 May 2020 0 commentaires 93 Vues

Le baobab est un arbre dont toutes les parties sont utilisées à des fins thérapeutiques et nutritionnelles. C’est une espèce fruitière de cueillette très appréciée par les populations africaines en raison de la multiplicité d’usage.  Son fruit, appelé «  pain de singe » renferme une pulpe blanche de crème et farineuse, est traditionnellement consommée pour ses vertus nutritionnelles et thérapeutiques.

L’usage de la pulpe du pain de signe est répandu dans l’alimentation en Afrique, où elle est appréciée pour sa consistance farineuse.  Au Togo, elle est particulièrement utilisée dans la fabrication du jus, une « boisson » rafraîchissante, (dénommée « Jus d’Alagban » en Ewé, langue du Sud-Togo). L’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Alimentaire (AFSSA) a émis en 2007, un avis favorable sur l’emploi de la pulpe du fruit de baobab en tant l’ingrédient. En 2008, cette même pulpe a obtenu l’agrément « Nouvel aliment » (Novel food) au sein de la communauté européenne.  

Quelle est la composition de cette pulpe ?

La pulpe de fruit de baobab recèle bien des trésors nutritionnels. Le premier intérêt nutritionnel de cette pulpe repose sur sa forte teneur en fibres ; en vitamines C, A, B1, B2 et en minéraux essentiels comme le calcium, le potassium, phosphore le fer, le manganèse.

 

Un fébrifuge

La pulpe du fruit de baobab a des propriétés de faire diminuer la fièvre. Du fait de sa richesse en provitamine A et vitamine C, elle renforce les défenses anti-infectieuses de l’organisme. Ses sels minéraux qui neutralisent l’excès des radicaux libres dans la flore intestinale, permettent la chute de la température et par conséquent la diminution de la fièvre.

 

Un anti-diarrhéique efficace

La consommation de la pulpe de pain de singe permet d’éviter la perte d’eau et favorise  le nettoyage des déchets de la flore intestinale. Elle est utilisée dans la prévention des pathologies inflammatoires de l’intestin grêle, de la colite etc.

 

 

Un puissant analgésique

La pulpe est utilisée comme analgésique, c’est-à-dire qu’elle fait disparaître la sensibilité à la douleur. Grâce à sa teneur très élevée en vitamine C, cette pulpe atténue les inflammations ou douleurs au niveau des cellules en leur fournissant de l’énergie.

 

Un anti-dysentérique

La consommation de cette pulpe  est efficace contre la dysenterie amibienne ou bacillaire, maladie chronique du gros intestin, caractérisée par l’évacuation de selles et liquides souvent pleines de sang. Son taux élevé de calcium intervient dans la coagulation du sang et stoppe l’hémorragie anale ou nasale.

 

Régulateur du taux de cholestérol

La pulpe du pain de singe est composée de bêta-sitostérol. Un composé de la famille des phytostérols qui dans l’intestin, entre en compétition avec le cholestérol et diminue son passage dans le sang. En consommant la pulpe le cholestérol est alors éliminé dans les selles et son taux sanguin diminue.   

 

Pourquoi et pour qui la conseiller ?

Elle doit être conseillée pour la forme et de  l’énergie, car elle constitue à elle seule un excellent complément pour la remise en forme.  Elle est particulièrement recommandée à tous ceux qui désirent retrouver ou conserver naturellement une bonne vitalité, notamment les personnes âgées, les enfants en pleine croissance,  les sportifs, et toute personnes qui traverse des épisodes de stress ou de fatigue.

 

Comment la conseiller ?

La pulpe du fruit du baobab est utilisée fraîche ou séchée dans la fabrication de  boissons ou du jus.

Sèche, elle est mélangée à la farine pour faire de la pâte ou de la bouillie, ou  ajouter directement à la bouillie.  Pour les enfants et adolescents, se baser sur 1 cuillère à café par jour et pour les adultes, on peut prendre 2 à 4 cuillères, soit environ 5 à 10 grammes par jour en plusieurs prises.

 

Attention

Même  si l’utilisation de la poudre de pulpe de baobab est sûre, il semble toutefois qu’un effet laxatif se manifeste en cas de consommation excessive, et un inconfort digestif est relevé pour une consommation de pulpe supérieure à 20 g/j.

 

                                                                                                                          William O.

Laissez un commentaire

Connectez-vous :





L’oignon contre l’asthme bronchique et les affections respiratoires

25 Mar 2020

Toutes les infections des voies respiratoires, de la sinusite à la bronchite et la pneumonie, s’améliorent grâce à la consommation d’oignon. Les effets bénéfiques de l'oignon...

Renforcer ses poumons contre les virus et les microbes

23 Mar 2020

Les poumons sont directement attaqués par le Covid-19 en plus de faire décrocher les autres organes vitaux. Toutefois si on adopte une bonne hygiène, il est possible de renforcer les poumons...

Centre d’Excellence Jeunes de l’ATBEF : Satisfaire les droits des jeunes en matière de santé sexuelle et de reproduction

14 May 2020

L’Association Togolaise pour le Bien-Etre Familial (ATBEF) avec le soutien financier du Gouvernement Canadien, a ouvert à Lomé depuis février 2020,

Plantes médicinales locales contre le Covid-19

14 May 2020

Il existe des recettes maison qui contribuent à renforcer le système immunitaire. Santé-Education a toujours publié des articles qui recommandent des recettes, des astuces et pratiques