Fièvre pendant la grossesse : attention aux complications

Fièvre pendant la grossesse : attention aux complications
Extrait de l'article: Une fièvre survenant durant la grossesse n'est jamais anodine. La fièvre, même légère, doit être surveillée de près. En effet, une fièvre légère qui dure plus de 24 heures ou une fièvre de 38,5 °C ou plus peut être néfaste pour la grossesse.

Une fièvre survenant durant la grossesse n'est jamais anodine. La fièvre, même légère, doit être surveillée de près. En effet, une fièvre légère qui dure plus de 24 heures ou une fièvre de 38,5 °C ou plus peut être néfaste pour la grossesse.

Chaque grossesse peut connaitre des complications à travers la fièvre. Des fois, la fièvre s’accompagne de frissons, de douleur au dos et de brûlures au cours de l’urine en entrainant la pyélonéphrite, c’est-à-dire une infection située dans un rein et son uretère. Cette fièvre peut également évoluer lorsqu’elle n’est pas traitée et devenir la grippe. Dans ce cas, elle se manifeste par l’ennui chez la femme enceinte. A cet effet, des maladies liées aux conséquences de cette fièvre génèrent des complications pulmonaires. « La complication de la fièvre chez une femme enceinte se manifeste souvent par des courbatures, des céphalées, un corps chaud et aussi les contractions, c’est-à-dire la douleur au niveau du bas ventre », a évoqué Grâce Bikonibiyaté Koumayi, Sagefemme, présidente de l’Association « Faire Autrement » (AFA).

Selon les scientifiques, le retentissement fœtal d’une fièvre, en dehors du travail, se traduit par une tachycardie fœtale réactionnelle et une baisse des mouvements actifs. Cependant, il y a une diminution des altérations du rythme cardiaque fœtal qui engendre une maladie appelée chorioamniotite, une inflammation aigüe des membranes et du chorion placentaire.


Pour les gynécologues Dr Bénédicte Girard et Pr Michel Dreyfus du CHU de Caen en France, le plus grand risque de cette fièvre observé ces dernières années est aussi la contamination périnatale. Celle-ci occasionne une hausse de la mortalité néonatale causée par des bactéries ou des virus. Elle est en outre à l’origine de l’augmentation des accouchements prématurés. « La fièvre est dangereuse pour une grossesse, parce que c’est l’infection qui est à la base de la fièvre et cette infection peut causer beaucoup de choses. Elle peut entrainer une maturation du col et déclencher des contractions. Donc la fièvre peut être à la base des accouchements prématurés. Dans certains cas, la fièvre peut être la cause d’une malformation du fœtus. Et quand on parle d’infection, on parle de l’infection urinaire, de la rubéole, de la toxoplasmose du paludisme », a décrit Grâce Bikonibiyaté Koumayi.

Ce n’est pas la fièvre qui est dangereuse mais ce sont des conséquences qu’elle entraine sur le fœtus. S'il s'agit d'une infection, il faudra la traiter le plus rapidement possible pour éviter une naissance prématurée ou une fausse couche.

Recette contre la fièvre : Verser le jus d’1 citron pressé et mettre dans 1 tasse d’eau chaude.  Ajouter 1 cuillère à café de miel (facultatif). Boire par petites gorgées en cas de signes de refroidissement ou de rhume déclaré. Consulter sans hésiter un médecin.

Elom AKAKPO 

Auteur
sa
Rédacteur
Abel OZIH

Une fièvre survenant durant la grossesse n'est jamais anodine. La fièvre, même légère, doit être surveillée de près. En effet, une fièvre légère qui dure plus de 24 heures ou une fièvre de 38,5 °C ou plus peut être néfaste pour la grossesse.

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER