Nous acceptons les paiements via

Gestes simples contre le cancer du sein

Gestes simples contre le cancer du sein
Extrait de l'article: Le cancer du sein est lié à plusieurs facteurs de risque. Hormis l’alimentation sur lequel on peut influer, adopter certains gestes simples peut diminuer les risques. En voici quelques-uns.

Le cancer du sein est lié à plusieurs facteurs de risque. Hormis l’alimentation sur lequel on peut influer, adopter certains gestes simples peut diminuer considérablement les risques. En voici quelques-uns.

Maintenir un poids de forme

Le surpoids est clairement corrélé à une augmentation des risques de cancer, notamment à celui de cancer du sein. En effet, lorsqu’une femme se trouve en surpoids ou obèse, son taux d’œstrogènes dans le sang est plus élevé. Or plus le tissu adipeux est conséquent, plus la sécrétion d’œstrogènes est importante, même après la ménopause. A cette période, il s’agit autant que possible de maintenir un poids normal en évitant de prendre du ventre.

 Bouger

L’activité physique aide à conserver un poids de forme, à perdre de la masse graisseuse et à maintenir la masse musculaire. Elle diminue le taux de certaines hormones et cytokines qui favorisent la prolifération cellulaire. L’activité physique améliore l’efficacité du système immunitaire. Pratiquer une activité physique et sportive diminue de l’ordre de 20 % les risques de cancer du sein. Pour profiter pleinement des bienfaits de l’activité physique, pratiquez au moins 3 fois par semaine une activité physique modérée à intense de 30 minutes minimum. Choisir une activité qui sollicite l’appareil cardiovasculaire, active le métabolisme et fait transpirer l’organisme. Par ailleurs, éviter de rester assise trop longtemps et limiter les activités sédentaires (télévision, ordinateur…). 

Eviter, si possible, le travail nocturne

Le travail de nuit a été classé cancérigène en raison des perturbations hormonales qu’il entraîne, lorsqu’il est effectué sur de longues années. Le risque de cancer du sein augmenterait chez les femmes travaillant de nuit en fonction de la durée. Bien sûr, certaines personnes de par la profession qu’elles exercent n’ont pas toujours la possibilité de choisir leurs horaires de travail mais dans la mesure du possible, il est préférable d’éviter de travailler la nuit, a fortiori sur une longue période.

Envisager une grossesse avant 30 ans et allaiter l’enfant

La maternité diminue les risques de cancer du sein, comparé aux nullipares. L’âge de la première grossesse joue un rôle dans la survenue du cancer du sein. Plus la future maman est âgée, plus les risques de cancer sont majorés. Ainsi, avoir son premier enfant après 30 ans doublerait le risque de cancer par rapport à une jeune femme de 20 ans. Passé 40 ans, il est important que la femme puisse bénéficier d’un suivi rigoureux sur le plan gynécologique. Enfin, l’allaitement constitue également un facteur protecteur contre le cancer du sein, à condition d’allaiter pendant plus de 6 mois.

Attention aux récipients en plastique

Par précaution, éviter les bouteilles en plastique et les boîtes de conserve pour conserver de la nourriture ou des boissons. Ils contiennent des résidus chimiques, dont du bisphénol A. Ne pas laisser ces contenants chauffer au soleil ou près d’une autre source de chaleur. Éviter de chauffer des aliments et des boissons dans leur conditionnement.

 Parmi les facteurs de risque de développer un cancer du sein, certains ne sont pas modifiables comme les facteurs génétiques. Si un risque génétique est connu, les femmes doivent bénéficier d’un suivi particulier. Il faut que chaque femme calcule de temps en temps son indice de masse corporelle (IMC). Voici la formule: Poids (Kg)/taille (cm)2. Pour un poids normal, votre indice se situe entre 18 et 25.

Auteur
Rédacteur

Le cancer du sein est lié à plusieurs facteurs de risque. Hormis l’alimentation sur lequel on peut influer, adopter certains gestes simples peut diminuer les risques. En voici quelques-uns.

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER